>  Glossaire
Vous ne savez très bien comment calculer la distance de chute ou ne connaissez pas la différence entre un ancrage et un connecteur d'ancrage ? Veuillez vous reporter au glossaire pour vous aider à bien comprendre la terminologie que nous utilisons sur ce site. Vous avez encore des questions ? Communiquez avec nos experts du service client et nous vous aiderons à régler vos problèmes.

A

Abécédaire de la protection individuelle antichute
Les éléments de base de tous les systèmes de protection contre les chutes sont : A pour Ancrage, B pour Bon soutien du corps et C pour Connecteurs.
Absorbeur d'énergie
Un absorbeur d’énergie est un équipement qui limite la force exercée sur la personne en cas de chute.
Aide à l'ascension
Un système vertical qui aide l’utilisateur à monter ou à descendre d’une échelle fixe pour atténuer la fatigue.
Amortisseur
Partie de la longe antichute contenant l’absorbeur d’énergie qui sera déployé en cas de chute.
Ancrage
Un point d’attache sûr pour un dispositif antichute individuel, un dispositif de retenue antichute, un système de positionnement au travail ou un équipement de sauvetage.
Ancrage non certifié
Un dispositif d’ancrage qui est capable ou non, selon une personne compétente, de supporter les forces requises pour le type de système de protection antichute qui doit être utilisé, habituellement des poutres, des treillis ou d’autres structures suffisamment solides.
Anneau de sangle
Une boucle en textile ou un élingue qui peut être installé autour d’une structure afin de servir d’ancrage temporaire.
ANSI 
American National Standards Institute (institut national américain de normalisation) est un organisme privé à but non lucratif qui supervise le développement des normes consensuelles volontaires pour les produits, les services, les processus, les systèmes et le personnel aux États-Unis.
Antichute
Une forme de protection contre les chutes qui est conçue pour arrêter une personne qui chute avant qu’il ne percute un objet ou un niveau inférieur.
Antichute à rappel automatique/Dispositif à rappel automatique
Un dispositif antichute contenant un câble enroulé autour d’une poulie, le câble peut se dérouler ou s’enrouler sous une faible tension autorisant tout mouvement normal de l’utilisateur, et qui, lors d’une chute se bloque automatiquement, freine et arrête la chute.
Antichute sur corde
Un dispositif antichute qui se déplace sur une ligne de vie verticale et qui s’engage automatiquement et par frottement sur la ligne de vie et se bloque afin d’arrêter la chute d’un utilisateur. Un coulisseau sur corde fait généralement appel au principe de verrouillage par inertie, de verrouillage de came ou les deux.
ARA (SRL)
Un antichute à rappel automatique est un enrouleur avec un ressort de rappel dont le câble sort et rentre en fonction des mouvement de l’utilisateur. En cas de chute, l'enrouleur se bloque. Souvent appelé « bloc ».
Arrête vive
L’arête d’un étage, d’une toiture, l’acrotère d’un étage ou toute autre surface de marche/travail (comme une terrasse) qui change d’emplacement quand un étage, une toiture, une terrasse ou toute autre surface de marche/travail sont ajoutées, créées ou construites. Une arête vive est considérée comme un « une arête non protégés » pendant les périodes où elle n’est pas activement et continuellement sous construction.
ATEX
ATEX est le nom donné à l'ensemble des Directives européennes concernant les installations dans les zones dangereuses (atmosphères inflammables), dérivé de « Atmosphères Explosibles » et contenant un ensemble d'exigences essentielles à la santé et à la sécurité qui permettent à chaque personne de cette industrie de travailler en toute sécurité et d'éviter les accidents. Deux directives distinctes concernant les Équipements (94/9/CE) et la Sécurité des travailleurs (1999/92/CE) ont été introduites.
-- La directive 94/9/EC s’applique à tous les équipements et systèmes de protection qui seront utilisés dans les atmosphères potentiellement explosives.
-- La directive 99/92/EC fait référence aux exigences minimales pour l’amélioration de la sécurité et de la salubrité au travail pour les employés.
B

Boucle à ardillon
Semblable à une boucle de ceinture, l'ouvrier insère la sangle dans la boucle et place l'ardillon dans l'œillet et l'ajuste pour un positionnement et un confort adéquats.
Boucle automatique
Une boucle qui se manipule à une main et qui permet d'enfiler rapidement et facilement un harnais de sécurité.
Boucle standard
Est composée de deux armatures métalliques assemblées. La partie femelle forme un rectangle ouvert qui est attaché en permanence à une boucle à l'extrémité de la sangle. La partie mâle est attachée à la sangle qui en passant à travers les deux fentes de la partie male la maintien. Pour engager la boucle, tournez la boucle mâle jusqu'à ce qu'elle atteigne un angle suffisant grand pour pouvoir passer dans la partie femelle. Ensuite, tournez la boucle dans le sens inverse de manière à ce que la partie mâle vienne se placer directement sur la partie femelle.
C

Ceinture de maintien
Un dispositif ajustable servant à protéger un ouvrier travaillant en hauteur, lui permettant également de se positionner lui-même pour accomplir sa tâche aisément et en toute sécurité avec les deux mains. Normalement utilisé avec une combinaison de harnais antichute complet et de dispositif antichute.
Ceinture de positionnement
Un dispositif ajustable servant à protéger un ouvrier travaillant en hauteur, lui permettant également de se positionner lui-même pour accomplir sa tâche aisément et en toute sécurité avec les deux mains. Normalement utilisé avec une combinaison de harnais antichute complet et de dispositif antichute.
Centre de réparation autorisé
Un centre de maintenance qui a été approuvé par le fabricant pour réparer et certifier les équipements.
Chariοt
Un connecteur d'ancrage qui roule le long de la poutre en H pour permettre une mobilité horizontale à l'utilisateur.
Chef de projet
Personne responsable de toutes les phases du programme de protection antichute, y compris son développement, sa mise en œuvre et son contrôle permanent. Il ou elle doit fournir des directives à toute personne concernée par le programme de protection antichute, attribuer des devoirs et responsabilités, proposer des programmes de formation, participer à des enquêtes d’accident et évaluer l’efficacité du programme.
Chute libre
La distance de chute avant que le dispositif antichute individuel ne commence à exercer une force pour arrêter la chute.
Chute libre limitée
Définie comme une petite chute libre de façon à ce que le dispositif utilisé pour la prévention de la chute puisse s’activer et assurer la prévention de la chute. Les distances maximales de chute libre varieront selon le dispositif utilisé. Veuillez consulter les normes ainsi que le manuel du propriétaire des produits afin d’établir la chute libre maximale pour chaque dispositif.
Connecteur (Abécédaire de la protection individuelle antichute)
Equipement utilisé pour relier les composants des systèmes individuels d'arrêt de chutes, de retenue, de positionnement au travail ou de sauvetage. Les connecteurs incluent mais ne se limitent pas aux longes, aux mousquetons et aux dispositifs antichute et aux systèmes spécialisés tels que les antichutes à rappel automatique, les systèmes d’ascension pour échelle, les lignes de vie verticales et les coulisseaux sur corde.
Connecteur (mousqueton)
Un mousqueton peut aussi être appelé un connecteur.
Connecteur à double ou triple action
Connecteur ou mousqueton à fermeture automatique dont l’ouverture se fermera automatiquement et restera fermée jusqu’à ouverture manuelle. Ces dispositifs nécessitent au minimum deux (double) ou trois (triple) actions consécutives distinctes et intentionnelles pour les ouvrir manuellement.
Connecteur d'ancrage
Un moyen d'attacher les systèmes d'arrêt de chutes, de retenue, de positionement au travail ou de sauvetage aux dispositifs d'ancrage qui, peuvent être, des anneaux d’ancrages, des points d'ancrage en toiture, des ancrages pour poutrelles métalliques ou une perche d’ancrage.
Coulisseau vertical
Utilisé avec un système vertical, le coulisseau vertical doit être installé par l’utilisateur sur le système vertical. Le coulisseau permettre à l’utilisateur de monter et descendre sans avoir à la manipuler.
D

D d'accrochage
Un élément qui est intégré dans l’équipement de protection contre les chutes, qui se trouve en général sur les harnais de sécurité et certains connecteurs d’ancrage, qui permet la fixation d’un connecteur.
D d'accrochage dorsal
Aussi connu sous le nom de point d'attache dorsal ou D d'accrochage dorsal. Point d'attache qui se trouve à l'arrière du harnais de sécurité entre les omoplates.
D d'accrochage sternal
Un connecteur situé à l'avant d'un harnais de sécurité au niveau du sternum.
Descendeur à vitesse régulé
Appareil qui, quand utilisé, permet de descendre des personnes à une vitesse contrôlée.
Descendeur manuel
Un dispositif de friction qui, une fois engagé, nécessite l’intervention d’un tiers pour contrôler la vitesse de descente.
Dispositif à contrepoids
Un système qui utilise des poids pour garantir un support robuste pour contrebalancer le poids du travailleur.
Dispositif antichute
Egalement appelé système individuel d'arrêt des chutes. Un ensemble d'équipements et de composants conçue pour arrêter une chute.
Dispositif de descente
Un système utilisé pour aider à descendre en toute sécurité une personne au niveau inférieur d’une structure ou au sol de manière contrôlée.
Distance de décélération
La distance verticale supplémentaire que parcourt une personne qui chute (à l’exclusion de la flèche de la ligne de vie et de la distance de chute libre) avant de s’arrêter, à partir du point où le dispositif antichute commence à fonctionner. Elle est mesurée comme la distance entre l’emplacement du point d’attache du harnais de sécurité d’une personne au moment du déclenchement (au début des forces d’arrêt de chute) du dispositif antichute et l’emplacement de ce point d’attache après que la personne soit complètement arrêté.
Dispositif de retenue antichute
Un système qui empêche le centre de gravité de l’employé d’atteindre un risque de chute.
Dispositif de retenue de la course
Dispositif de contrôle du mouvement de la personne grâce à une connexion à un ancrage afin d’empêcher physiquement la personne d’atteindre une position qui risquerait de la faire tomber
Dispositif First-Man-Up
Système utilisé pour installer et enlever un dispositif de protection antichute à un endroit situé en hauteur à l’aide d’une perche télescopique et d’un adaptateur.
Dispositif de positionnement
Un harnais de sécurité est installé pour permettre à un employé d’être soutenu sur une surface verticale élevée, comme un mur, et de travailler avec les deux mains libres tout en s’appuyant.
Distance d'arrêt
La distance verticale nécessaire pour arrêter une chute en toute sécurité entre une surface de travail et des obstacles ou un niveau inférieur.
Distance d'arrêt (calcul)
Pour déterminer la distance minimale nécessaire en cas de chute sous les pieds de l’utilisateur, faire la somme des facteurs appropriés et obtenir ainsi la distance de sécurité requise (DR) sous la surface de travail où le travailleur effectue des opérations à risques de chutes. Calcul :chute libre plus distance de déclaration de l’absorbeur d’énergie plus taille de la personne plus facteur de sécurité par rapport au primer obstacle en cas de chute.
Distance de chute libre 
Le déplacement vertical du point d’acroche antichute du harnais de sécurité de l’utilisateur entre le début de la chute et le moment où le système commence à exercer une force pour arrêter la chute. Cette distance exclut la distance de décélération et l’allongement de la ligne de vie/longe, mais inclut toute distance de glissement de l’équipement de décélération ou tout allongement de l’antichute à rappel automatique/de la longe avant qu’ils ne se mettent à fonctionner et que les forces antichute soient exercées.
E

Effet pendulaire
Un mouvement oscillatoire résultant d'une chute qui n’a pas lieux directement suivant l’axe vertical du point d’ancrage.
Enrοuleur à inertie
Un enrouleur à inertie qui s’allonge et se rétracte. En cas de chute, l'enrouleur se bloque. Souvent appelé « antichute à rappel automatique » ou « bloc ».
Équipement de protection collective
Un moyen de fournir une protection antichute qui ne nécessite pas le port ni l'utilisation active d'un équipement. Ce dispositif comprend les systèmes de garde-corps et de filet antichute.
Équipement de protection contre les chutes
Les équipements utilisés par les personnes pour éviter ou arrêter une chute.
Équipement de protection individuelle (EPI) antichute
Un système utilisé pour arrêter la chute d’un employé à partir d’un espece de travail. Il comprend un point d’ancrage, des connecteurs, une ceinture de positionement ou un harnais de sécurité et il peut comprendre une longe, un dispositif antichute, une ligne de vie ou une combinaison appropriée de tous ces éléments. Depuis le 1er janvier 1998, l’utilisation d’une ceinture de travail antichute est interdite.
Équipement de sauvetage
Équipement et composants permettant à un ouvrier ayant chuté de retourner en sécurité au même niveau de travail ou à un autre, ou permettant d'extraire ou d'évacuer un employé se trouvant dans une situation dangereuse ou dans un espace confiné.
Équipement de sauvetage et de maintien
Un système de sauvetage ou de positionnement qui permet un déplacer verticalement vers le haut ou le bas l'utilisateur à l’utilisateur ou quelqu'un d'autre pour atteindre un niveau de travail.
Équipement de retenue
Une forme active de prévention des chutes qui empêche un ouvrier travaillant en hauteur d’atteindre une zone où il pourrait tomber en chute libre, et qui inclut généralement un harnais intégral, une longe et un connecteur d’ancrage.
Espace confiné
Une zone qui a des moyens d’entrée ou de sortie limités ou restreints et qui n’est pas conçue pour être occupée en continu par les employés. 
Évaluation des risques
Évaluation des dangers présents sur site de travail pouvant entraîner de graves blessures ou maladies
F

Filet antichute
Une protection collective qui comprend un filet conçu pour résister aux forces d'arrêt de chutes.
Filet pour débris
Un système de filet conçu pour contenir des débris. Ces systèmes ne sont généralement pas destinés pour l'arrêt de chutes.
Fixation universelle
Connecteurs d'ancrage alternatifs pour un système d'arrêt des chutes, la plus part du temps il est réalisé en câble ou sangle ou chaîne.
Force
La force est mesurée en Newtons (N). Le poids d’un objet en Newtons (N) est calculé en multipliant sa masse en kilogrammes (kg) par la valeur de la pesanteur, qui est de 9,81 (m/s2). Un kilogramme (kg) est une unité de masse (c.-à-d. le poids d’un objet en état statique).
Force = Masse x Accélération. Pour les calculs approximatifs : 1000N = 1kN,
1kN = 100kg, 10kN = 1000kg.
Force d’arrêt
La force subie par l’ouvrier et le point d’ancrage lorsque le dispositif antichute arrête une chute. Elle est mesurée en kilo Newtons (kN) – un maximum de 6kN est autorisé pour que les dispositifs antichute soient conforme aux normes CE EN.
Force d'arrêt de chute
Forces exercées sur le corps lorsque la chute est arrêtée.
G

Garde-corps
Une forme passive de prévention des chutes. Généralement une barrière composée de traverses horizontales et verticales pour éviter aux ouvriers tout risque de chute.
H

Harnais complet
Un moyen de supporter le corps avec des sangles qui viennent se fixer autour de l'utilisateur et qui distribuent des forces d'arrêt de chutes sur les cuisses, le bassin, la poitrine et les épaules.
Harnais de sécurité
Ce sont des sangles pouvant être utilisées autour de l’utilisateur de manière à répartir les forces d’arrêt de la chute entre les jambes, le bassin, la taille, le torse et les épaules avec les moyens de fixer d’autres éléments d’un dispositif antichute personnel.
Hiérarchie de contrôle
La hiérarchie de contrôle est une suite d’options permettant de contrôler un risque, du moins risqué au plus risqué. Ces mesures, dans l’ordre, sont : identification, élimination, substitution et isolement. Si elles ne s’avèrent pas possibles, il est impératif d’utiliser un équipement de protection antichute.
I

Intermédiaire (lignes de vie horizontales)
Pièce de de la ligne de vie qui soutiennent la ligne de vie horizontale en des points intermédiaires et qui divisent la longueur totale de la ligne de vie horizontale en travées plus petites.
J

K

L

Lignes de vie (lignes de vie verticales, lignes de vie horizontales ou lignes de vie de dispositifs autorétractables)
Un élément comprenant une ligne flexible permetant le raccord à un ancrage à une extrémité afin de la fixer verticalement (ligne de vie verticale), ou pour la connexion à un ancrage aux deux extrémités pour une intallation horizontale (ligne de vie horizontale), ou qui sert à raccorder d’autres éléments d’un dispositif antichute personnel à l’ancrage.
Ligne de vie horizontale
Un système comprenant un lien flexible tel qu’une corde ou un câble, avec des connecteurs à chaque extrémité pour le maintenir à l'horizontale entre deux ancrages ou connecteurs d'ancrage.
Ligne de vie horizontale permanente
Une ligne de vie horizontale installée de façon permanente, construite dans la structure pour pouvoir s'utiliser comme un dispositif d'ancrage non seulement pour la construction, mais aussi pour l'entretien et les réparations ultérieures.
Ligne de vie horizontale temporaire
Une ligne de vie horizontale préfabriquée qui peut être installée et retirée facilement, et être utilisée sur plusieurs chantiers de construction sans endommager la surface à laquelle elle est rattachée.
Ligne de vie verticale
Un système constitué d’une ligne de vie flexible, telle qu’une corde ou un câble, équipé d’un connecteur à l’extrémité supérieure, le long duquel se déplace un dispositif antichute.
Longes
Un dispositif utilisé pour relier un harnais de sécurité à un ancrage ou à un connecteur d’ancrage, habituellement composé de cordes ou de sangles.
Longe avec absorbeur d'énergie
Un dispositif utilisé pour relier un harnais de sécurité à un ancrage ou à un connecteur d’ancrage qui comprends un absorbeur d’énergie pour dissiper l'énergie d'une chute, limitant ainsi les forces d'arrêt sur l’utilisateur.
Longe double
Egalement appelé longe Y. Deux longes qui sont reliées à une extrémité. Utilisée pour fournir une liaison permanente, de manière à garantir à tout moment la sécurité de l'employé en cas de chute lorsqu'il se déplace d'un endroit à un autre.
Longe élastique avec absorbeur d'énergie
Une longe avec absorbeur d’énergie, qui comprend un élément élastique allonge et se raccourcie en fonction des mouvements de l'utilisateur. Permet de diminuer le risque de croc-en-jambe.
Longe Tie-back
Fonctionne à la fois comme un moyen de connexion et un connecteur d'ancrage, et existe sous deux types différents. L’un incorpore un D d’accrochage réglable sur la longe servant à attacher le mousqueton, et l’autre est conçu pour permettre au connecteur de venir se connecter sur la sangle elle-même, ce qui nécessite un connecteur spécial avec une capacité de résistance du mécanisme de fermeture du connecteur de 22 kN (5,000 lb).
M

Maintien au travail
« Un système individuel de protection antichute qui permet à l’utilisateur de travailler tout en étant soutenu par tension ou suspension afin d’empêcher ou de limiter tout risque de chute. Normalement utilisé en association avec un dispositif antichute. »
Mousqueton
Elément de connexion qui est habituellement fermé ou se ferme automatiquement et est utilisé pour relier les composants du système de protection contre les chutes. Également connu comme point d'ancrage certifié pour un mousqueton. Point d'ancrage considéré par une personne qualifiée comme capable de supporter les forces d'arrêt de chute.
N

Navette
Pour les systèmes horizontaux, la navette doit être gérée entièrement par la personne utilisant le système de sécurité horizontal. Elle doit permettre à la personne qui utilise le système de sécurité horizontal de se déplacer librement le long du système sans avoir à manipuler constamment la navette.
Niveaux inférieurs
Ces zones ou surfaces sur lesquelles un employé peut tomber. Ces zones ou surfaces comprennent, sans s’y limiter, les niveaux du sol, les étages, les plateformes, les rampes, les routes, les déblais, les fosses, les réservoirs, le matériel, l’eau, les équipements, les structures ou des parties de ceux-ci.
O

Ouverture / ouverture forcée
Circonstance au cours de laquelle une force appliquée sur le mécanisme de fermeture d’un mousqueton qui entraîne son ouverture ou sa rupture non intentionnelle et par conséquent la déconnexion du système antichute.
P

Partie métalique
Tout type de composant métallique tel qu'un D d'accrochage, un connecteur ou un mousqueton servant à attacher les composants d'un système de protection contre les chutes.
Permis de travail en espace confiné
Un espace qui possède une ou plusieurs caractéristiques parmi les suivantes :(1) contient ou peut contenir une atmosphère dangereuse ; (2) contient une substance pouvant provoquer l’asphyxie ; (3) possède une structure interne telle qu’un visiteur pourrait être pris au piège ou asphyxié entre des murs convergents à l’intérieur ou par un plancher incliné vers le bas qui se rétrécit ; ou (4) contient tout autre type de danger grave de santé ou de sécurité (comme un risque de chute).
Personne agréée
Une personne approuvée ou nommée par l’employeur pour effectuer un type de tâche ou une tâche particulière ou pour se trouver à un emplacement ou des emplacements particuliers sur le lieu de travail.
 – L’utilisateur final des équipements de protection contre les chutes qui a été formé à utiliser et inspecter les équipements de protection contre les chutes.
Personne qualifiée
Une personne capable d’identifier des dangers existants et prévisibles aux alentours ou d’identifier des conditions de travail qui sont peu sûres, risquées ou dangereuses pour les employés et qui est autorisée à prendre des mesures correctives rapides pour les éliminer.
-En général la personne qui supervise au quotidien des personnes qui travaillent en hauteur. Elle est responsable de la gestion des risques de chutes existants et de l'identification des dangers potentiels et doit assurer la protection des employés exposés à de tels risques. La personne compétente peut également superviser le choix, l'installation, l'utilisation et l'inspection des dispositifs d'ancrage non-homologués dans les champs d'application autorisés et vérifier les systèmes utilisés conformément aux lois en vigueur. Elle s'assure aussi que le plan de sauvetage est bien mis en place en cas d'accident, participe aux enquêtes sur les accidents, vérifie l'équipement et retire du service tout appareil endommagé ou inutilisable.
Plan de protection antichute
Un plan qui est nécessaire quand un ou plusieurs employés sont exposés aux risques de chute. Le plan doit être développé et constamment vérifié et mis à jour pour garantir que les risques de chute sont identifiés et contrôlés et que les employés sont conscients de tous les risques et sont formés à la méthode de contrôle qui convient. Le plan doit également comprendre un plan de secours pour chaque risque de chute.
Point d'ancrage d’extrémité
Points d'ancrage situé à chaque extrémité d’une ligne de vie horizontale.
Point d’attache
Point de connexion sur le harnais antichute permettant l’attache d’autres composants d’un système de protection antichute/maintien de travail/descente-sauvetage, par exemple une ligne de vie à rappel automatique (SRL), une longe ou autre dispositif.
Portée
La distance entre les intermédiaires ou les points d’ancrage pour une ligne de vie horizontale.
Potence
Les potences peuvent remplacer les trépieds basiques. Ils peuvent être configurés de différentes manières afin de s'adapter à toute une série d'ouvertures et de trous.
Prévention des chutes
Un type de protection qui évite les chutes. Cela peut être fait à l’aide de protection collective (garde-corps) ou individuelle (équipement de retenue).
Protection antichute
Les moyens utilisés pour minimiser les blessures et les frais annexes, à la fois financiers et humains, suite à une chute.
R

Risque de chute
Tout endroit où une personne est exposée à un risque de chute.
S

Sangles
Toile tissée utilisée sur des composants d'équipement de protection contre les chutes telles que des harnais et des longes.
Sangles anti-traumatisme
Un appareil pouvant être attaché ou déjà incorporé à un harnais de sécurité, celui-ci étant déployé suite à une chute et utilisé pour réduire l'impact du traumatisme due à la suspension. Également appelé « sangles de soulagement pour la suspension ».
Sauvetage/Plan de sauvetage
La capacité à sauver ou sortir un individu d’un espace étroit ou de l’aider à descendre d’une hauteur. Un programme de protection antichute doit toujours comprendre un plan de sauvetage efficace.
Sauveteur agréé
Employé qui a été formé dans le but d'effectuer ou de participer aux sauvetages.
Sauveteur qualifié
Personne qui développe les procédés et les méthodes pour le bon déroulement du sauvetage pour tous les risques identifiés avant le début des opérations. Elle s'assure que les sauveteurs agréés ont suivi la formation adéquate et sont compétents en matière de sauvetage. Elle identifie les ressources nécessaires pour diriger un sauvetage et vérifie que ces ressources sont prêtes et disponibles.
Sangle sous-fessière
Sangle incorporée dans un harnais de sécurité, passant sous les fesses pour limiter l’écartement entre les deux jambes de l’utilisateur. Elle permet de distribuer les forces dans tout le bas du corps afin de réduire toute possibilité de blessure suite à une chute.
Soutien du corps
Prend la forme d'un harnais de sécurité qui fournit un point de raccordement sur le travailleur pour le système individuel d'arrêt de chutes. En fonction de l'application, il peut être utilisé comme une partie du système pour protéger le travailleur contre les chutes et limiter les blessures en cas de chute.
Stoppeur de charge
Un appareil de sécurité servant à arrêter entièrement la chute d'une charge (charges matérielles, pas personnelles) si celle-ci se détache de la ligne de support principale. Cet appareil est toujours utilisé conjointement avec un équipement de levage tel que des grues ou des treuils.
Surface de marche/travail 
Toute surface horizontale ou verticale sur laquelle un employé marche ou travaille, comprenant sans s’y limiter les planchers, les toitures, les rampes, les ponts, les pistes, les coffrages et les armatures, mais ne comprenant pas les échelles, les véhicules et les remorques, sur et dans lesquels les employés doivent se trouver pour effectuer leur travail.
Système antichute individuel
Un moyen de garantir la sécurité des travailleurs contre les chutes, qui suppose que ce système de protection soit porté et utilisé de manière active par les travailleurs, et qui nécessite une formation.
Système de contrôle de la sécurité
Un système dans lequel une personne compétente est chargée de reconnaître un risque de chute et d’en avertir les employés. Un moyen de control administratif.
Système de rail horizontal
Un système composé d’un rail rigide destiné à servir de point d’ancrage, fixé horizontalement sur une structure appropriée.
T

Témoin de chute
Une référence visuelle qui montre qu'un équipement de protection antichute a été impliqué dans une chute et devrait être mis hors service.
Toiture 
La surface extérieure au sommet d’un bâtiment. Cela ne comprend pas les planchers ou les coffrages qui, parce qu’un bâtiment n’est pas terminé, deviennent temporairement la surface supérieure d’un bâtiment.
Toiture à faible pente 
Une toiture avec une pente inférieure ou égale à 4:12 (vertical à horizontal) soit un angle de 18°.
Toiture à pente raide
Une toiture avec une pente supérieure à 4:12 (vertical à horizontal) soit un angle de 18°.
Traumatisme due à la suspension
Une situation qui arrive quand une personne est suspendue dans un harnais après une chute, à cause de l’arrêt de la circulation sanguine au niveau de l’aine. Peut causer de graves lésions cérébrales ou même la mort et peut se produire en seulement quinze minutes. 
Travaux de toiture 
Le levage, l’entreposage, la pose et l’enlèvement des matériaux et équipements de toiture, notamment les travaux liés à l’isolation, au bac acier et au pare-vapeur, mais ne comprenant pas la construction de la plateforme de toiture.
Trépieds
Dispositifs portatifs et légers, destinés à fournir un ancrage temporaire au-dessus du niveau de la tête, généralement utilisés pour les trous d’homme et le sauvetage.
Treuil
Un appareil qui permet de lever et de descendre des charges et qui contient un mécanisme qui contrôle l'enroulement et la tension du câble. Offre un mécanisme de démultiplication de la force.
U

V

Véhicule de démonstration
Véhicules habituellement utilisés lors des démonstrations et des formations sur site sur les systèmes de protection contre les chutes pour effectuer des test de chute et présenter l'utilisation adéquate de l'équipement de protection contre les chutes.
W

XYZ

Zone d’accès contrôlée (CAZ, Controlled access zone)
Une zone dans laquelle certains travaux (par ex. la maçonnerie en hauteur) peuvent être effectués sans l’utilisation de systèmes de garde-corps, d’équipements de protection individuelle antichute ou de filets de sécurité et dans laquelle l’accès est contrôlé.
Zone de travail
Une partie d’une surface de marche/travail sur laquelle les travaux sont exécutés.
Vous ne savez très bien comment calculer la distance de chute ou ne connaissez pas la différence entre un ancrage et un connecteur d'ancrage ? Veuillez vous reporter au glossaire pour vous aider à bien comprendre la terminologie que nous utilisons sur ce site. Vous avez encore des questions ? Communiquez avec nos experts du service client et nous vous aiderons à régler vos problèmes.

A

Abécédaire de la protection individuelle antichute
Les éléments de base de tous les systèmes de protection contre les chutes sont : A pour Ancrage, B pour Bon soutien du corps et C pour Connecteurs.
Absorbeur d'énergie
Un absorbeur d’énergie est un équipement qui limite la force exercée sur la personne en cas de chute.
Aide à l'ascension
Un système vertical qui aide l’utilisateur à monter ou à descendre d’une échelle fixe pour atténuer la fatigue.
Amortisseur
Partie de la longe antichute contenant l’absorbeur d’énergie qui sera déployé en cas de chute.
Ancrage
Un point d’attache sûr pour un dispositif antichute individuel, un dispositif de retenue antichute, un système de positionnement au travail ou un équipement de sauvetage.
Ancrage non certifié
Un dispositif d’ancrage qui est capable ou non, selon une personne compétente, de supporter les forces requises pour le type de système de protection antichute qui doit être utilisé, habituellement des poutres, des treillis ou d’autres structures suffisamment solides.
Anneau de sangle
Une boucle en textile ou un élingue qui peut être installé autour d’une structure afin de servir d’ancrage temporaire.
ANSI 
American National Standards Institute (institut national américain de normalisation) est un organisme privé à but non lucratif qui supervise le développement des normes consensuelles volontaires pour les produits, les services, les processus, les systèmes et le personnel aux États-Unis.
Antichute
Une forme de protection contre les chutes qui est conçue pour arrêter une personne qui chute avant qu’il ne percute un objet ou un niveau inférieur.
Antichute à rappel automatique/Dispositif à rappel automatique
Un dispositif antichute contenant un câble enroulé autour d’une poulie, le câble peut se dérouler ou s’enrouler sous une faible tension autorisant tout mouvement normal de l’utilisateur, et qui, lors d’une chute se bloque automatiquement, freine et arrête la chute.
Antichute sur corde
Un dispositif antichute qui se déplace sur une ligne de vie verticale et qui s’engage automatiquement et par frottement sur la ligne de vie et se bloque afin d’arrêter la chute d’un utilisateur. Un coulisseau sur corde fait généralement appel au principe de verrouillage par inertie, de verrouillage de came ou les deux.
ARA (SRL)
Un antichute à rappel automatique est un enrouleur avec un ressort de rappel dont le câble sort et rentre en fonction des mouvement de l’utilisateur. En cas de chute, l'enrouleur se bloque. Souvent appelé « bloc ».
Arrête vive
L’arête d’un étage, d’une toiture, l’acrotère d’un étage ou toute autre surface de marche/travail (comme une terrasse) qui change d’emplacement quand un étage, une toiture, une terrasse ou toute autre surface de marche/travail sont ajoutées, créées ou construites. Une arête vive est considérée comme un « une arête non protégés » pendant les périodes où elle n’est pas activement et continuellement sous construction.
ATEX
ATEX est le nom donné à l'ensemble des Directives européennes concernant les installations dans les zones dangereuses (atmosphères inflammables), dérivé de « Atmosphères Explosibles » et contenant un ensemble d'exigences essentielles à la santé et à la sécurité qui permettent à chaque personne de cette industrie de travailler en toute sécurité et d'éviter les accidents. Deux directives distinctes concernant les Équipements (94/9/CE) et la Sécurité des travailleurs (1999/92/CE) ont été introduites.
-- La directive 94/9/EC s’applique à tous les équipements et systèmes de protection qui seront utilisés dans les atmosphères potentiellement explosives.
-- La directive 99/92/EC fait référence aux exigences minimales pour l’amélioration de la sécurité et de la salubrité au travail pour les employés.
B

Boucle à ardillon
Semblable à une boucle de ceinture, l'ouvrier insère la sangle dans la boucle et place l'ardillon dans l'œillet et l'ajuste pour un positionnement et un confort adéquats.
Boucle automatique
Une boucle qui se manipule à une main et qui permet d'enfiler rapidement et facilement un harnais de sécurité.
Boucle standard
Est composée de deux armatures métalliques assemblées. La partie femelle forme un rectangle ouvert qui est attaché en permanence à une boucle à l'extrémité de la sangle. La partie mâle est attachée à la sangle qui en passant à travers les deux fentes de la partie male la maintien. Pour engager la boucle, tournez la boucle mâle jusqu'à ce qu'elle atteigne un angle suffisant grand pour pouvoir passer dans la partie femelle. Ensuite, tournez la boucle dans le sens inverse de manière à ce que la partie mâle vienne se placer directement sur la partie femelle.
C

Ceinture de maintien
Un dispositif ajustable servant à protéger un ouvrier travaillant en hauteur, lui permettant également de se positionner lui-même pour accomplir sa tâche aisément et en toute sécurité avec les deux mains. Normalement utilisé avec une combinaison de harnais antichute complet et de dispositif antichute.
Ceinture de positionnement
Un dispositif ajustable servant à protéger un ouvrier travaillant en hauteur, lui permettant également de se positionner lui-même pour accomplir sa tâche aisément et en toute sécurité avec les deux mains. Normalement utilisé avec une combinaison de harnais antichute complet et de dispositif antichute.
Centre de réparation autorisé
Un centre de maintenance qui a été approuvé par le fabricant pour réparer et certifier les équipements.
Chariοt
Un connecteur d'ancrage qui roule le long de la poutre en H pour permettre une mobilité horizontale à l'utilisateur.
Chef de projet
Personne responsable de toutes les phases du programme de protection antichute, y compris son développement, sa mise en œuvre et son contrôle permanent. Il ou elle doit fournir des directives à toute personne concernée par le programme de protection antichute, attribuer des devoirs et responsabilités, proposer des programmes de formation, participer à des enquêtes d’accident et évaluer l’efficacité du programme.
Chute libre
La distance de chute avant que le dispositif antichute individuel ne commence à exercer une force pour arrêter la chute.
Chute libre limitée
Définie comme une petite chute libre de façon à ce que le dispositif utilisé pour la prévention de la chute puisse s’activer et assurer la prévention de la chute. Les distances maximales de chute libre varieront selon le dispositif utilisé. Veuillez consulter les normes ainsi que le manuel du propriétaire des produits afin d’établir la chute libre maximale pour chaque dispositif.
Connecteur (Abécédaire de la protection individuelle antichute)
Equipement utilisé pour relier les composants des systèmes individuels d'arrêt de chutes, de retenue, de positionnement au travail ou de sauvetage. Les connecteurs incluent mais ne se limitent pas aux longes, aux mousquetons et aux dispositifs antichute et aux systèmes spécialisés tels que les antichutes à rappel automatique, les systèmes d’ascension pour échelle, les lignes de vie verticales et les coulisseaux sur corde.
Connecteur (mousqueton)
Un mousqueton peut aussi être appelé un connecteur.
Connecteur à double ou triple action
Connecteur ou mousqueton à fermeture automatique dont l’ouverture se fermera automatiquement et restera fermée jusqu’à ouverture manuelle. Ces dispositifs nécessitent au minimum deux (double) ou trois (triple) actions consécutives distinctes et intentionnelles pour les ouvrir manuellement.
Connecteur d'ancrage
Un moyen d'attacher les systèmes d'arrêt de chutes, de retenue, de positionement au travail ou de sauvetage aux dispositifs d'ancrage qui, peuvent être, des anneaux d’ancrages, des points d'ancrage en toiture, des ancrages pour poutrelles métalliques ou une perche d’ancrage.
Coulisseau vertical
Utilisé avec un système vertical, le coulisseau vertical doit être installé par l’utilisateur sur le système vertical. Le coulisseau permettre à l’utilisateur de monter et descendre sans avoir à la manipuler.
D

D d'accrochage
Un élément qui est intégré dans l’équipement de protection contre les chutes, qui se trouve en général sur les harnais de sécurité et certains connecteurs d’ancrage, qui permet la fixation d’un connecteur.
D d'accrochage dorsal
Aussi connu sous le nom de point d'attache dorsal ou D d'accrochage dorsal. Point d'attache qui se trouve à l'arrière du harnais de sécurité entre les omoplates.
D d'accrochage sternal
Un connecteur situé à l'avant d'un harnais de sécurité au niveau du sternum.
Descendeur à vitesse régulé
Appareil qui, quand utilisé, permet de descendre des personnes à une vitesse contrôlée.
Descendeur manuel
Un dispositif de friction qui, une fois engagé, nécessite l’intervention d’un tiers pour contrôler la vitesse de descente.
Dispositif à contrepoids
Un système qui utilise des poids pour garantir un support robuste pour contrebalancer le poids du travailleur.
Dispositif antichute
Egalement appelé système individuel d'arrêt des chutes. Un ensemble d'équipements et de composants conçue pour arrêter une chute.
Dispositif de descente
Un système utilisé pour aider à descendre en toute sécurité une personne au niveau inférieur d’une structure ou au sol de manière contrôlée.
Distance de décélération
La distance verticale supplémentaire que parcourt une personne qui chute (à l’exclusion de la flèche de la ligne de vie et de la distance de chute libre) avant de s’arrêter, à partir du point où le dispositif antichute commence à fonctionner. Elle est mesurée comme la distance entre l’emplacement du point d’attache du harnais de sécurité d’une personne au moment du déclenchement (au début des forces d’arrêt de chute) du dispositif antichute et l’emplacement de ce point d’attache après que la personne soit complètement arrêté.
Dispositif de retenue antichute
Un système qui empêche le centre de gravité de l’employé d’atteindre un risque de chute.
Dispositif de retenue de la course
Dispositif de contrôle du mouvement de la personne grâce à une connexion à un ancrage afin d’empêcher physiquement la personne d’atteindre une position qui risquerait de la faire tomber
Dispositif First-Man-Up
Système utilisé pour installer et enlever un dispositif de protection antichute à un endroit situé en hauteur à l’aide d’une perche télescopique et d’un adaptateur.
Dispositif de positionnement
Un harnais de sécurité est installé pour permettre à un employé d’être soutenu sur une surface verticale élevée, comme un mur, et de travailler avec les deux mains libres tout en s’appuyant.
Distance d'arrêt
La distance verticale nécessaire pour arrêter une chute en toute sécurité entre une surface de travail et des obstacles ou un niveau inférieur.
Distance d'arrêt (calcul)
Pour déterminer la distance minimale nécessaire en cas de chute sous les pieds de l’utilisateur, faire la somme des facteurs appropriés et obtenir ainsi la distance de sécurité requise (DR) sous la surface de travail où le travailleur effectue des opérations à risques de chutes. Calcul :chute libre plus distance de déclaration de l’absorbeur d’énergie plus taille de la personne plus facteur de sécurité par rapport au primer obstacle en cas de chute.
Distance de chute libre 
Le déplacement vertical du point d’acroche antichute du harnais de sécurité de l’utilisateur entre le début de la chute et le moment où le système commence à exercer une force pour arrêter la chute. Cette distance exclut la distance de décélération et l’allongement de la ligne de vie/longe, mais inclut toute distance de glissement de l’équipement de décélération ou tout allongement de l’antichute à rappel automatique/de la longe avant qu’ils ne se mettent à fonctionner et que les forces antichute soient exercées.
E

Effet pendulaire
Un mouvement oscillatoire résultant d'une chute qui n’a pas lieux directement suivant l’axe vertical du point d’ancrage.
Enrοuleur à inertie
Un enrouleur à inertie qui s’allonge et se rétracte. En cas de chute, l'enrouleur se bloque. Souvent appelé « antichute à rappel automatique » ou « bloc ».
Équipement de protection collective
Un moyen de fournir une protection antichute qui ne nécessite pas le port ni l'utilisation active d'un équipement. Ce dispositif comprend les systèmes de garde-corps et de filet antichute.
Équipement de protection contre les chutes
Les équipements utilisés par les personnes pour éviter ou arrêter une chute.
Équipement de protection individuelle (EPI) antichute
Un système utilisé pour arrêter la chute d’un employé à partir d’un espece de travail. Il comprend un point d’ancrage, des connecteurs, une ceinture de positionement ou un harnais de sécurité et il peut comprendre une longe, un dispositif antichute, une ligne de vie ou une combinaison appropriée de tous ces éléments. Depuis le 1er janvier 1998, l’utilisation d’une ceinture de travail antichute est interdite.
Équipement de sauvetage
Équipement et composants permettant à un ouvrier ayant chuté de retourner en sécurité au même niveau de travail ou à un autre, ou permettant d'extraire ou d'évacuer un employé se trouvant dans une situation dangereuse ou dans un espace confiné.
Équipement de sauvetage et de maintien
Un système de sauvetage ou de positionnement qui permet un déplacer verticalement vers le haut ou le bas l'utilisateur à l’utilisateur ou quelqu'un d'autre pour atteindre un niveau de travail.
Équipement de retenue
Une forme active de prévention des chutes qui empêche un ouvrier travaillant en hauteur d’atteindre une zone où il pourrait tomber en chute libre, et qui inclut généralement un harnais intégral, une longe et un connecteur d’ancrage.
Espace confiné
Une zone qui a des moyens d’entrée ou de sortie limités ou restreints et qui n’est pas conçue pour être occupée en continu par les employés. 
Évaluation des risques
Évaluation des dangers présents sur site de travail pouvant entraîner de graves blessures ou maladies
F

Filet antichute
Une protection collective qui comprend un filet conçu pour résister aux forces d'arrêt de chutes.
Filet pour débris
Un système de filet conçu pour contenir des débris. Ces systèmes ne sont généralement pas destinés pour l'arrêt de chutes.
Fixation universelle
Connecteurs d'ancrage alternatifs pour un système d'arrêt des chutes, la plus part du temps il est réalisé en câble ou sangle ou chaîne.
Force
La force est mesurée en Newtons (N). Le poids d’un objet en Newtons (N) est calculé en multipliant sa masse en kilogrammes (kg) par la valeur de la pesanteur, qui est de 9,81 (m/s2). Un kilogramme (kg) est une unité de masse (c.-à-d. le poids d’un objet en état statique).
Force = Masse x Accélération. Pour les calculs approximatifs : 1000N = 1kN,
1kN = 100kg, 10kN = 1000kg.
Force d’arrêt
La force subie par l’ouvrier et le point d’ancrage lorsque le dispositif antichute arrête une chute. Elle est mesurée en kilo Newtons (kN) – un maximum de 6kN est autorisé pour que les dispositifs antichute soient conforme aux normes CE EN.
Force d'arrêt de chute
Forces exercées sur le corps lorsque la chute est arrêtée.
G

Garde-corps
Une forme passive de prévention des chutes. Généralement une barrière composée de traverses horizontales et verticales pour éviter aux ouvriers tout risque de chute.
H

Harnais complet
Un moyen de supporter le corps avec des sangles qui viennent se fixer autour de l'utilisateur et qui distribuent des forces d'arrêt de chutes sur les cuisses, le bassin, la poitrine et les épaules.
Harnais de sécurité
Ce sont des sangles pouvant être utilisées autour de l’utilisateur de manière à répartir les forces d’arrêt de la chute entre les jambes, le bassin, la taille, le torse et les épaules avec les moyens de fixer d’autres éléments d’un dispositif antichute personnel.
Hiérarchie de contrôle
La hiérarchie de contrôle est une suite d’options permettant de contrôler un risque, du moins risqué au plus risqué. Ces mesures, dans l’ordre, sont : identification, élimination, substitution et isolement. Si elles ne s’avèrent pas possibles, il est impératif d’utiliser un équipement de protection antichute.
I

Intermédiaire (lignes de vie horizontales)
Pièce de de la ligne de vie qui soutiennent la ligne de vie horizontale en des points intermédiaires et qui divisent la longueur totale de la ligne de vie horizontale en travées plus petites.
J

K

L

Lignes de vie (lignes de vie verticales, lignes de vie horizontales ou lignes de vie de dispositifs autorétractables)
Un élément comprenant une ligne flexible permetant le raccord à un ancrage à une extrémité afin de la fixer verticalement (ligne de vie verticale), ou pour la connexion à un ancrage aux deux extrémités pour une intallation horizontale (ligne de vie horizontale), ou qui sert à raccorder d’autres éléments d’un dispositif antichute personnel à l’ancrage.
Ligne de vie horizontale
Un système comprenant un lien flexible tel qu’une corde ou un câble, avec des connecteurs à chaque extrémité pour le maintenir à l'horizontale entre deux ancrages ou connecteurs d'ancrage.
Ligne de vie horizontale permanente
Une ligne de vie horizontale installée de façon permanente, construite dans la structure pour pouvoir s'utiliser comme un dispositif d'ancrage non seulement pour la construction, mais aussi pour l'entretien et les réparations ultérieures.
Ligne de vie horizontale temporaire
Une ligne de vie horizontale préfabriquée qui peut être installée et retirée facilement, et être utilisée sur plusieurs chantiers de construction sans endommager la surface à laquelle elle est rattachée.
Ligne de vie verticale
Un système constitué d’une ligne de vie flexible, telle qu’une corde ou un câble, équipé d’un connecteur à l’extrémité supérieure, le long duquel se déplace un dispositif antichute.
Longes
Un dispositif utilisé pour relier un harnais de sécurité à un ancrage ou à un connecteur d’ancrage, habituellement composé de cordes ou de sangles.
Longe avec absorbeur d'énergie
Un dispositif utilisé pour relier un harnais de sécurité à un ancrage ou à un connecteur d’ancrage qui comprends un absorbeur d’énergie pour dissiper l'énergie d'une chute, limitant ainsi les forces d'arrêt sur l’utilisateur.
Longe double
Egalement appelé longe Y. Deux longes qui sont reliées à une extrémité. Utilisée pour fournir une liaison permanente, de manière à garantir à tout moment la sécurité de l'employé en cas de chute lorsqu'il se déplace d'un endroit à un autre.
Longe élastique avec absorbeur d'énergie
Une longe avec absorbeur d’énergie, qui comprend un élément élastique allonge et se raccourcie en fonction des mouvements de l'utilisateur. Permet de diminuer le risque de croc-en-jambe.
Longe Tie-back
Fonctionne à la fois comme un moyen de connexion et un connecteur d'ancrage, et existe sous deux types différents. L’un incorpore un D d’accrochage réglable sur la longe servant à attacher le mousqueton, et l’autre est conçu pour permettre au connecteur de venir se connecter sur la sangle elle-même, ce qui nécessite un connecteur spécial avec une capacité de résistance du mécanisme de fermeture du connecteur de 22 kN (5,000 lb).
M

Maintien au travail
« Un système individuel de protection antichute qui permet à l’utilisateur de travailler tout en étant soutenu par tension ou suspension afin d’empêcher ou de limiter tout risque de chute. Normalement utilisé en association avec un dispositif antichute. »
Mousqueton
Elément de connexion qui est habituellement fermé ou se ferme automatiquement et est utilisé pour relier les composants du système de protection contre les chutes. Également connu comme point d'ancrage certifié pour un mousqueton. Point d'ancrage considéré par une personne qualifiée comme capable de supporter les forces d'arrêt de chute.
N

Navette
Pour les systèmes horizontaux, la navette doit être gérée entièrement par la personne utilisant le système de sécurité horizontal. Elle doit permettre à la personne qui utilise le système de sécurité horizontal de se déplacer librement le long du système sans avoir à manipuler constamment la navette.
Niveaux inférieurs
Ces zones ou surfaces sur lesquelles un employé peut tomber. Ces zones ou surfaces comprennent, sans s’y limiter, les niveaux du sol, les étages, les plateformes, les rampes, les routes, les déblais, les fosses, les réservoirs, le matériel, l’eau, les équipements, les structures ou des parties de ceux-ci.
O

Ouverture / ouverture forcée
Circonstance au cours de laquelle une force appliquée sur le mécanisme de fermeture d’un mousqueton qui entraîne son ouverture ou sa rupture non intentionnelle et par conséquent la déconnexion du système antichute.
P

Partie métalique
Tout type de composant métallique tel qu'un D d'accrochage, un connecteur ou un mousqueton servant à attacher les composants d'un système de protection contre les chutes.
Permis de travail en espace confiné
Un espace qui possède une ou plusieurs caractéristiques parmi les suivantes :(1) contient ou peut contenir une atmosphère dangereuse ; (2) contient une substance pouvant provoquer l’asphyxie ; (3) possède une structure interne telle qu’un visiteur pourrait être pris au piège ou asphyxié entre des murs convergents à l’intérieur ou par un plancher incliné vers le bas qui se rétrécit ; ou (4) contient tout autre type de danger grave de santé ou de sécurité (comme un risque de chute).
Personne agréée
Une personne approuvée ou nommée par l’employeur pour effectuer un type de tâche ou une tâche particulière ou pour se trouver à un emplacement ou des emplacements particuliers sur le lieu de travail.
 – L’utilisateur final des équipements de protection contre les chutes qui a été formé à utiliser et inspecter les équipements de protection contre les chutes.
Personne qualifiée
Une personne capable d’identifier des dangers existants et prévisibles aux alentours ou d’identifier des conditions de travail qui sont peu sûres, risquées ou dangereuses pour les employés et qui est autorisée à prendre des mesures correctives rapides pour les éliminer.
-En général la personne qui supervise au quotidien des personnes qui travaillent en hauteur. Elle est responsable de la gestion des risques de chutes existants et de l'identification des dangers potentiels et doit assurer la protection des employés exposés à de tels risques. La personne compétente peut également superviser le choix, l'installation, l'utilisation et l'inspection des dispositifs d'ancrage non-homologués dans les champs d'application autorisés et vérifier les systèmes utilisés conformément aux lois en vigueur. Elle s'assure aussi que le plan de sauvetage est bien mis en place en cas d'accident, participe aux enquêtes sur les accidents, vérifie l'équipement et retire du service tout appareil endommagé ou inutilisable.
Plan de protection antichute
Un plan qui est nécessaire quand un ou plusieurs employés sont exposés aux risques de chute. Le plan doit être développé et constamment vérifié et mis à jour pour garantir que les risques de chute sont identifiés et contrôlés et que les employés sont conscients de tous les risques et sont formés à la méthode de contrôle qui convient. Le plan doit également comprendre un plan de secours pour chaque risque de chute.
Point d'ancrage d’extrémité
Points d'ancrage situé à chaque extrémité d’une ligne de vie horizontale.
Point d’attache
Point de connexion sur le harnais antichute permettant l’attache d’autres composants d’un système de protection antichute/maintien de travail/descente-sauvetage, par exemple une ligne de vie à rappel automatique (SRL), une longe ou autre dispositif.
Portée
La distance entre les intermédiaires ou les points d’ancrage pour une ligne de vie horizontale.
Potence
Les potences peuvent remplacer les trépieds basiques. Ils peuvent être configurés de différentes manières afin de s'adapter à toute une série d'ouvertures et de trous.
Prévention des chutes
Un type de protection qui évite les chutes. Cela peut être fait à l’aide de protection collective (garde-corps) ou individuelle (équipement de retenue).
Protection antichute
Les moyens utilisés pour minimiser les blessures et les frais annexes, à la fois financiers et humains, suite à une chute.
R

Risque de chute
Tout endroit où une personne est exposée à un risque de chute.
S

Sangles
Toile tissée utilisée sur des composants d'équipement de protection contre les chutes telles que des harnais et des longes.
Sangles anti-traumatisme
Un appareil pouvant être attaché ou déjà incorporé à un harnais de sécurité, celui-ci étant déployé suite à une chute et utilisé pour réduire l'impact du traumatisme due à la suspension. Également appelé « sangles de soulagement pour la suspension ».
Sauvetage/Plan de sauvetage
La capacité à sauver ou sortir un individu d’un espace étroit ou de l’aider à descendre d’une hauteur. Un programme de protection antichute doit toujours comprendre un plan de sauvetage efficace.
Sauveteur agréé
Employé qui a été formé dans le but d'effectuer ou de participer aux sauvetages.
Sauveteur qualifié
Personne qui développe les procédés et les méthodes pour le bon déroulement du sauvetage pour tous les risques identifiés avant le début des opérations. Elle s'assure que les sauveteurs agréés ont suivi la formation adéquate et sont compétents en matière de sauvetage. Elle identifie les ressources nécessaires pour diriger un sauvetage et vérifie que ces ressources sont prêtes et disponibles.
Sangle sous-fessière
Sangle incorporée dans un harnais de sécurité, passant sous les fesses pour limiter l’écartement entre les deux jambes de l’utilisateur. Elle permet de distribuer les forces dans tout le bas du corps afin de réduire toute possibilité de blessure suite à une chute.
Soutien du corps
Prend la forme d'un harnais de sécurité qui fournit un point de raccordement sur le travailleur pour le système individuel d'arrêt de chutes. En fonction de l'application, il peut être utilisé comme une partie du système pour protéger le travailleur contre les chutes et limiter les blessures en cas de chute.
Stoppeur de charge
Un appareil de sécurité servant à arrêter entièrement la chute d'une charge (charges matérielles, pas personnelles) si celle-ci se détache de la ligne de support principale. Cet appareil est toujours utilisé conjointement avec un équipement de levage tel que des grues ou des treuils.
Surface de marche/travail 
Toute surface horizontale ou verticale sur laquelle un employé marche ou travaille, comprenant sans s’y limiter les planchers, les toitures, les rampes, les ponts, les pistes, les coffrages et les armatures, mais ne comprenant pas les échelles, les véhicules et les remorques, sur et dans lesquels les employés doivent se trouver pour effectuer leur travail.
Système antichute individuel
Un moyen de garantir la sécurité des travailleurs contre les chutes, qui suppose que ce système de protection soit porté et utilisé de manière active par les travailleurs, et qui nécessite une formation.
Système de contrôle de la sécurité
Un système dans lequel une personne compétente est chargée de reconnaître un risque de chute et d’en avertir les employés. Un moyen de control administratif.
Système de rail horizontal
Un système composé d’un rail rigide destiné à servir de point d’ancrage, fixé horizontalement sur une structure appropriée.
T

Témoin de chute
Une référence visuelle qui montre qu'un équipement de protection antichute a été impliqué dans une chute et devrait être mis hors service.
Toiture 
La surface extérieure au sommet d’un bâtiment. Cela ne comprend pas les planchers ou les coffrages qui, parce qu’un bâtiment n’est pas terminé, deviennent temporairement la surface supérieure d’un bâtiment.
Toiture à faible pente 
Une toiture avec une pente inférieure ou égale à 4:12 (vertical à horizontal) soit un angle de 18°.
Toiture à pente raide
Une toiture avec une pente supérieure à 4:12 (vertical à horizontal) soit un angle de 18°.
Traumatisme due à la suspension
Une situation qui arrive quand une personne est suspendue dans un harnais après une chute, à cause de l’arrêt de la circulation sanguine au niveau de l’aine. Peut causer de graves lésions cérébrales ou même la mort et peut se produire en seulement quinze minutes. 
Travaux de toiture 
Le levage, l’entreposage, la pose et l’enlèvement des matériaux et équipements de toiture, notamment les travaux liés à l’isolation, au bac acier et au pare-vapeur, mais ne comprenant pas la construction de la plateforme de toiture.
Trépieds
Dispositifs portatifs et légers, destinés à fournir un ancrage temporaire au-dessus du niveau de la tête, généralement utilisés pour les trous d’homme et le sauvetage.
Treuil
Un appareil qui permet de lever et de descendre des charges et qui contient un mécanisme qui contrôle l'enroulement et la tension du câble. Offre un mécanisme de démultiplication de la force.
U

V

Véhicule de démonstration
Véhicules habituellement utilisés lors des démonstrations et des formations sur site sur les systèmes de protection contre les chutes pour effectuer des test de chute et présenter l'utilisation adéquate de l'équipement de protection contre les chutes.
W

XYZ

Zone d’accès contrôlée (CAZ, Controlled access zone)
Une zone dans laquelle certains travaux (par ex. la maçonnerie en hauteur) peuvent être effectués sans l’utilisation de systèmes de garde-corps, d’équipements de protection individuelle antichute ou de filets de sécurité et dans laquelle l’accès est contrôlé.
Zone de travail
Une partie d’une surface de marche/travail sur laquelle les travaux sont exécutés.
La protection antichute 3M agence les produits et l’expertise de DBI-SALAMD et ProtectraMD avec la technologie et l’innovation de 3M pour élever la sécurité à de nouvelles hauteurs et pour assurer le confort, la confiance et la sécurité des travailleurs toutes les fois qu’ils doivent escalader. Consultez nos produits et services à 3M.com/FallProtection.
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software